Bureautique

Microsoft Office est une suite bureautique propriétaire de la société Microsoft fonctionnant avec les plates-formes fixes et mobiles. Elle s'installe sur ordinateur et fournit une suite de logiciels comme : Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, Access et/ou Publisher selon les suites choisies.

(source)

Office 365 est un ensemble de services Cloud (tels que OneDrive, Exchange Online, Skype Entreprise, SharePoint Online, Yammer...) en abonnement mensuel ou annuel, par opposition aux licences Office 2016 dites perpétuelles, qui s'installent pour une durée indéterminée sur un seul ordinateur à la fois.

(source)

iWork désigne la suite logicielle de productivité ou bureautique lancée par Apple en janvier 2005 sous le nom de iWork'05. Elle a été développée dans le but de rendre les utilisateurs de Macintosh encore plus indépendants de Microsoft Office.

iWork '09 fonctionne sous le système d'exploitation Mac OS X 10.5 et ultérieur des ordinateurs Macintosh. Il fonctionne également sous certaines versions de Mac OS X 10.4 (par exemple 10.4.11) iWork '08 et les versions antérieures fonctionne sous le système d'exploitation Mac OS X 10.3, 10.4 et 10.5 des ordinateurs Macintosh.

iWork se compose de trois applications, Keynote 6.0, Pages 5.0 et Numbers 3.0 qui sont les dernières versions à ce jour (22 octobre 2013).

(source)



Keynote est un logiciel de présentation développé par Apple Inc. qui fait partie avec Pages et Numbers de la suite bureautique iWork. Celle-ci est disponible sur macOS, iOS et sur le Web.

Numbers est un logiciel de tableur, développé par Apple. Il vient compléter la suite bureautique iWork comprenant déjà Keynote (présentation) et Pages (traitement de texte). La première version de Numbers a été annoncée le 7 août 2007 pour Mac OS X Tiger et Mac OS X Leopard. Lors de sa présentation au public, Steve Jobs (CEO d'Apple), expose Numbers comme un logiciel agréable à utiliser grâce à une interface utilisateur accessible aux novices et un meilleur contrôle dans l'affichage des tableaux de données.

Pages est un logiciel de traitement de texte / PAO faisant partie avec Keynote (présentations) et Numbers (tableur) de la suite bureautique iWork d'Apple.

Pages est un logiciel WYSIWYG et il existe des plugins pour Spotlight le moteur de recherche .

En 2010, en même temps que la sortie du premier iPad, Apple sort Pages pour iOS. Permettant donc de créer, modifier, partager sur son appareil mobile iOS.

(source)

OpenOffice.org est un projet né le 13 octobre 2000 à l'initiative de Sun Microsystems en vue de produire une suite bureautique libre et gratuite fondée sur StarOffice. Le produit résultant est diffusé sous le même nom et sous plusieurs licences (la LGPL et, jusqu’à la version 2.0 beta 2 incluse, la SISSL), et fonctionne sur plusieurs plates-formes dont Windows, de nombreux Unix : Linux, Solaris, ou Apple Mac OS X. Le but énoncé est d'offrir une alternative à la suite bureautique propriétaire Microsoft Office à laquelle OpenOffice prendra une part de marché significative.

(source)

G Suite (anciennement Google Apps for Your Domain puis Google Apps for Work) est une suite d'outils et de logiciels de productivité de type Cloud computing et de groupware destinée aux professionnels, proposée par Google sous la forme d'un abonnement.

La suite inclut les applications Web de Google les plus courantes, comme Gmail, Google Hangouts, Google Agenda, Google+, Google Drive, Google Docs, Sheets, Slides, Forms et Google Sites.

(source)

LibreOffice (parfois abrégé en LibO ou LO) est une suite bureautique libre et gratuite, dérivée du projet OpenOffice.org, créée et gérée par The Document Foundation.

LibreOffice est notamment soutenu par la Fondation pour le logiciel libre et rassemble autour du projet une grande partie de l'ancienne « communauté d'OpenOffice.org ». LibreOffice est intégré au socle interministériel de logiciels libres.

(source)

Doodle.com est un site web de planification et de sondage de la société suisse Doodle AG.

Doodle.com permet la création de sondages dont les options peuvent être quelconques ou des dates. C'est dans cette dernière fonction, dite encore de synchronisateur, que le site est le plus utilisé, afin de déterminer une date ou un horaire convenant à un maximum de participants.

(source)

Dépannage

Ne pouvant être partout à la fois, ici seront exposés les solutions aux

désagréments que je rencontrerai avec les logiciels de bureautique

Word 2019 quitte au choix d'une puce ou d'une numérotation.

  • solution :

Ouvrez un explorateur de fichiers et allez sur C:\Users\FIXE\AppData\Roaming\Microsoft\Templates

supprimer le fichier Normal.dotm, ouvrez Word à nouveau le problème et résolu et le fichier Normal.dotm est recréé.

liens d'info sur le fichier normal.dotm cliquez-ici


index : word plante au choix d'une puce - word se ferme au choix d'une puce